Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 15:21
... et encore des boutres.

Ce qui est bien en vivant à Mayotte, c'est que l'on peut voyager et découvrir toutes les perles de l'océan Indien.
Zanzibar en est une toute proche, comme Madagascar. Et ce qui frappe dans ces deux îles, ce sont les boutres, ces grandes pirogues à voile qui vous transportent dans les plus beaux des voyages.boutres 3
A Zanzibar, elles sont des milliers à voguer sur une eau turquoise,
boutres 2
et souvent en fin d'après-midi, on peut voir une véritable armada de voiles blanches partir vers le large, à la recherche du poisson.
euax émeraudes
Elles procurent à chaque fois un effet apaisant, une douceur de vivre où la tradition côtoie la modernité.
boutres-copie-1
Bref, ces boutres à voiles constituent une formidable invitation au voyage et à l'évasion. On peut regretter que celles de Mayotte aient disparu, remplacées par des barques Yamaha, car "ça a vraiment de la gueule et un charme fou ! ". On peut regretter, mais qui sait, on peut aussi espérer le retour de la boutre à Mayotte. D'ailleurs je crois en avoir vue une à Passamainty, mais l'information reste à vérifier.
il roule ?
Non, ceci n'est pas une boutre. Mais c'est aussi une belle invitation au voyage, non ? Ou à l'aventure si vous préférez.
Sinon à part ça, rien de neuf à Mayotte, il fait chaud, humide, orageux et l'on cherche l'air. Le lagon ressemble à un lac, et les îlots que je voie de ma fenêtre semblent suspendus dans le ciel.
Bon je vous laisse, j'ai du boulot sur le camion (que de la carrosserie, rassurez-vous !), et des fruits de la passion à gober.

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Zanzibar
commenter cet article
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 06:40
... sur les murs des écoles.

Comme à Mayotte, on trouve beaucoup de tags, ou plutôt des fresques sur les murs des écoles primaires, représentant la vie quotidienne.
Quand on s'échappe de Stone Town, la vie quotidienne à Zanzibar tourne surtout autour de la mer, de la pêche, de la construction de boutres, de l'environnement.tag 1 zanzibar
Ce sont des scènes que l'on voit tout le temps, et l'on a parfois l'impression d'être dans un livre dont les pages s'impriment au fur et à mesure de la journée.Tag 2 zanzibar
Des images qui sont là, comme des affichages publicitaires, et dont le message clignote dans le cerveau des élèves : " N'oubliez pas, Zanzibar c'est ça, voilà nos traditions, nos vraies valeurs. Soyez en fiers !"Tag 3 zanzibar
Et des élèves, tout comme à Mayotte, il y en a beaucoup. La seule différence est qu'ils portent un uniforme, mais le nombre reste impressionnant.écoliers zanzibarites

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Zanzibar
commenter cet article
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 18:14
... et le retour de l'électricité.

Depuis mercredi, l'électricité est revenue sur Zanzibar ! Il y a encore quelques coupures, mais au moins, on n'entend plus le bruit assourdissant des groupes électrogènes, et on peut profiter de la douceur de vivre sur cette île. Et j'ai même trouvé un clavier azerty, le bonheur !fruits et légumes
Nous avons quitté le nord après quelques plongées et rencontres bien agréables, pour le sud-est, et plus précisément le village de Jambiani, un endroit tranquille relativement épargné par le tourisme de masse.village jambiani
Et ça fait du bien, même si au bout du compte il y a très peu de touristes en ce moment.village jambiani 2
Depuis lundi, nous sommes au Coco beach, une sympathique guesthousecocobeach 
s'ouvrant devant une grande plage aux eaux turquoises. Décidément la couleur de l'eau, ici, est incroyable.plage jambiani
Bref on continue paisiblement notre voyage en profitant au maximun du temps, en se laissant bercer par les marées.boutre jambiani
On prend le temps de ne rien faire, et ça c'est encore un grand bonheur. Ne rien faire, ne rien avoir à faire, et pouvoir contempler les nuages.sev repos

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Zanzibar
commenter cet article
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 16:01

... en commencant par Stone Town.

Apres un voyage plus long que prevu [via Moroni et via Dar es Salam pour une nuit improvisee], nous voici enfin a Zanzibar, un nom synonyme de voyage et d'esclavage.

Nous passons d'abord quelques jours a Stone Town, la capitale !

arrivee-a-zanzibar.JPG

 

Une ville qui ressemble par certains cotes a quelques petites villes marocaines, avec sa "medina". Une ville aussi tres affairee et surtout bruyante, tres bruyante quand les groupes electrogenes se mettent en route. Et oui, depuis decembre, c'est le black out a Zanzibar, plus d'electricite, le cable marin ayant rompu. Alors, la nuit, quand le silence revient enfin, vers les 1 heure du matin, la chaleur l'accompagne, et on dort tres peu.

terrasse hotel

 

Du coup, on a le temps de visiter la ville, de s'y perdre et s'y reperdre, de contempler tout ce remue menage pres du port aux boutres, le quartier populaire ou nous logeons.

port aux boutres

 

Et ces boutres sont reellement magnifiques.

boutres


Le soir, c'est direction la place du front de mer, ou les differents etals fleurissent

rapidement. La pizza zanzibarienne est particulierement delicieuse,

stand pour repas du soir

 

surtout quand on la deguste face au coucher du soleil.

coucher de soleil zanzibar

 

Deux, trois jours a Stone Town suffisent pour decouvrir cette vieille ville. Et le bruit incessant des generateurs nous la font quitter plus tot que prevu. Et apres moults reflexions intensives

sev


 entrecoupees de legers roupillons,

Fran


nous decidons de fuir vers le nord de l'ile, vers le village Nungwi et ses plages aux eaux turquoises.sev-nungwi.JPG

Village ou nous sommes encore aujourd'hui.fran-nungwi.JPG


L'acces a internet etant tres tres limite et tres restreint, il nous a fallu a peu pres une semaine pour ecrire ces quelques lignes, histoire de dire que tout va bien ! Bon c'est vrai que j'ai aussi passe trois jours a essaye de transformer le clavier qwerty en azerty, mais sans succes, les touches ne voulaient pas changer de place. Quant aux accents, ils se sont vraiment fait la malle tres loin de Zanzibar.

Ah oui, hier, juste pour l'anecdote, j'ai plonge avec un dauphin !!! Il est venu me dire bonjour sous l'eau, un beau thursiop.

Alors ne vous inquietez pas sin nous donnons peu de nouvelles...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Zanzibar
commenter cet article

Présentation

  • : ILONI : Le blog de Sev et François
  • ILONI : Le blog de Sev et François
  • : Un petit blog tranquillou sur Mayotte pour la famille et les amis de nous.
  • Contact

L'heure et l'appel de Mayotte

à Mayotte, il est l'heure d'écouter le muezzin...  

Archives

A Découvrir Ou À Redécouvrir...