Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 16:02
... de Thaïlande, pour 5 minutes de zénitude sous l'Empire.

Le bouddhisme étant la première religion en Thaïlande,  Bouddha est partout, sous la forme de statues plus ou moins imposantes.
On trouve ainsi des bouddhas géants, qu'ils soient assis,
couchés (bouddha qui s'apprête à atteindre le Nirvana),
debouts, ou en travaux,
ou légèrement enveloppés.
Puis viennent les bouddhas plus classiques, avec leur coiffe caractéristique, qui ornent beaucoup de palais et de temples,

Ils se répètent à l'infini ...

Certains bouddhas font corps avec la végétation, souvent le creux d'un arbre, ...

et en deviennent indissociables,

quitte à prendre la même teinte, dans une parfaite sérénité.

D'autres sont dorés à la peinture, et resplendissent sous le soleil,

ou encore,  sont entièrement recouverts de feuilles d'or,
on dirait presque qu'ils ont été cristallisés sur place !

Et il y a Ganesh, imposante statue verte.

Il est vrai que ces temps-ci, rester zen et maître de soi relève du défi.

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Thaïlande
commenter cet article
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 16:17
... de Thaïlande.


Circuler en Thaïlande est très facile, voire enfantin. Tout est calculé pour rendre la vie du touriste plus agréable.
Pour les moyens de transport terrestre, il y a le train, très long, peu rapide, et souvent complet.
Alors on préfère les grands bus V.I.P. climatisés, tout confort, et rapides : très bien pour les voyages de nuit (et moins cher que le train).
Ça, c'est pour les longues distances, pour aller d'une ville à une autre. Bon, vous pouvez aussi prendre l'avion, mais les tarifs sont relativement élevés.
Pour se déplacer dans les villes, là, vous avez le choix.

Du métro aérien à Bangkok, la skyblue, au métro tout court. Du taxi-meter,
au taxis collectifs
(qui ressemblent à de vieux camions de pompiers au kilométrage millésimé à Chiangmay),
en passant par les incontournables tuk-tuk pétaradants,
dans lequels on se sent l'âme Vandamienne,
et dont certains semblent venir de l'espace. Tout se tient !
Vous pourrez aussi opté pour le vélo (assez dangereux), ou le tricycle avec chauffeur.
Et puis si vous n'aimez pas la ville, la route, ou le bitume, vous pouvez toujours vous rabattre sur le fleuve tumultueux et tout aussi fréquenté,
par des barges,
des long boat,

très très rapides, et ...humides.
Il existe à peu près les mêmes pour les canaux,

ça remplace le métro !
Mais quand-même, quel traffic! !

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Thaïlande
commenter cet article
4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 20:00
... de Thaïlande.

Certains sont communs comme le chien, le coq, ou le cochon sauvage, d'autres le sont moins; mais ils ont tous quelque chose de particulier, comme un soupçon d'humanité.
Ainsi, côté terre, nous avons pu croiser des chiens des villes, différents des autres, car ils portaient des tee-shirts. C'est soit-disant la mode dans les mégapoles.
Constat intéressant, ces quadrupèdes ainsi vêtus, aboyaient beaucoup moins que leurs congénères des champs.
Puis dans les villages de montagne, nous avons croisé des cochons sauvages, paisiblement affalés dans la boue, et n'attendant que l'heure du souper.                                             Les marcassins, eux, n'attendent pas.


Dans ces mêmes villages, nous avons vu des poules, beaucoup de poules, et quelques coqs, dont celui-ci qui nous a clairement et fermement fait comprendre qu'il fallait qu'on laisse son pote tranquille !
Enfin, il y a les majestueux éléphants,
avec leur force tranquille, leur démarche pataude,
et leur fort caractère.
Sur cette photo, le cornac et son éléphant se faisaient vraiment la tête, chacun boudait dans son coin !                     Nous n'avons jamais su qui avait cédé, mais je ne parierais pas sur le cornac.

Côté eau, on trouve le varan des rivières ou des lacs,
des silures ou poissons-chats par milliers, nourris en abondance aux croûtons de pain ou aux croquettes pour chats.
Dans une eau plus salée, il y a la belle anémone verte et ses poissons-clowns.
                                                 Là, elle est fermée, elle digère !

Par moment, on se croyait dans un paysage de montagne magique, avec les spirographes  "Chritsmas trees " de toutes les couleurs,
et les raies spots bleus.
En fait, oui, c'était assez magique.

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Thaïlande
commenter cet article
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 18:51
... de Thaïlande.

On trouve beaucoup de statues en Thaïlande, essentiellement dans les temples et les palais.
Il y a les Buddhas d'Ayutthaya, dont beaucoup n'ont plus de tête, car tranchées par les Birmans, lors d'une énième invasion.
Certains sont d'une taille gigantesque,
d'autres sont pris par la végétation.

Pour protéger ces temples et ces palais des démons,
il y a des gardiens avec leur chapeau haut-de-forme,
des guerriers à l'air féroce,
ou à l'expression plus sympathique,
et les singes. D'après vous, quel est le singe et quel est le démon ?
Le singe est celui qui ne porte pas de chaussures ! Les singes sont dix fois plus puissants que les démons, c'est pour cela qu'ils figurent moins sur les façades.
Les statues peuvent aussi représenter les divers mouvements du massage thaïlandais,

ou des animaux souvent légendaires, comme le dragon chinois,
les éléphants,

ou la panthère.
Et tout cela dans une zénitude établie.

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Thaïlande
commenter cet article
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 19:40
... de Thailande.

Au cours de notre séjour, de Ko Chang au nord-ouest de Chiang-Mai, en passant par l'inévitable Bangkok, les rencontres et les visages se sont succédés pour notre plus grand bonheur.
 Entre sourire et malice, on a croisé des moines bouddhistes, vêtus de leur kesa orange,
beaucoup de marchands ambulants, proposant quantité de choses (fruits, légumes, brochettes, sucreries, ...),
des enfants, autant qu'à Mayotte, et aussi "vivants",
un charretier, fier de poser avec ses zébus blancs.
Dans la montagne, nous avons rencontré Jaka, le cuistot sourd-muet qui nous appris à bien remuer le wok,
un chasseur pistant le cochon sauvage,
et surtout, un de ceux avec qui l'on a passé le réveillon du 31, dans un petit village composé d'une quinzaine de familles, perdu dans la montagne, l' ami chinois, pas de prénom, seulement ami. Avec lui, notre guide, et un autre comparse,  on a fumé de magnifiques cigares, joué à se poser des énigmes-allumettes auprès d'un feu improvisé, et on a bu le whisky local : de l'eau de vie avec une grosse scolopendre au fond ! Mais bon ça, on l'a vu après le premier verre... L'année 2008 s'en est allée, on ne l'a pas vue partir.
Plus bas, dans la jungle, c'est le cornac et son éléphant qui nous attendait.
Puis on a rencontré les femmes Padong, ou "femmes girafes", "femmes au long cou ", venues se réfugier en Thaïlande, car violées et massacrées dans leur pays, la Birmanie. Elles vivent dans des villages, très visités par les touristes, et vivent de la vente des objets qu'elles confectionnent (tissu, bijoux, ...). Le " long cou " est un effet d'optique. En fait leur cou n'est pas plus long que la normale, et elles enlèvent facilement leurs anneaux sans que leur nuque ne se brise !
Le shaman d'un autre village semblait "ailleurs", peut-être simplement amusé,
ou désabusé, comme cette vieille paysanne.
Enfin, un autre aspect de la Thaïlande, beaucoup moins paisible, le sport national très populaire : le muaythai. On a assisté à des combats au Lumpinnee Boxing Stadium de Bangkok. Le spectacle était autant sur le ring que sur les gradins, où les parieurs s'en donnaient à coeur joie, hurlant des consignes, des sommes d'argent, ou des insultes.
La Thaïlande est vraiment un beau pays, dans lequel on peut voyager sans  crainte, et y faire de belles rencontres.

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Thaïlande
commenter cet article
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 18:01
... à la manière Thaïlandaise.

A Chiang Mai (2ième ville de Thaïlande, au nord-ouest), on a fêté la nouvelle année en envoyant balader au septième ciel celle qui venait de se terminer.
La tradition est de lâcher dans les cieux des sortes de grosses lanternes en papier lumineuses, de forme cylindrique.
On déplie d'abord le ballon, puis à sa base, on met le feu à un anneau imprégné de matière inflammable.

Ensuite, comme une mongolfière, le sac en papier se gonfle d'air chaud.
Il commence à s'élever !
Il est temps de faire un voeu, on lâche  la lanterne,
et on dit "Tchao, bye-bye, ..." à 2008. On la laisse entreprendre son dernier voyage autour de la terre avant de disparaître.
Elle montre très vite dans le ciel, et ce n'est pas la seule, ses copines l'attendent un peu plus haut.
La nuit, ce soir-là, arborait des centaines de nouvelles étoiles filantes oranges. Une pure beauté, un spectacle magnifique !
Qui sait ! Peut-être que l'une de ces lanternes se posera chez vous.
Voilà, 2008 est définitivement partie, vive 2009 !
 On vous souhaite une très bonne année à tous, avec plein de bonnes choses. Le blog repart de plus belle, avec, quand-même, un petit changement d'ordre environnemental.

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Thaïlande
commenter cet article

Présentation

  • : ILONI : Le blog de Sev et François
  • ILONI : Le blog de Sev et François
  • : Un petit blog tranquillou sur Mayotte pour la famille et les amis de nous.
  • Contact

L'heure et l'appel de Mayotte

à Mayotte, il est l'heure d'écouter le muezzin...  

Archives

A Découvrir Ou À Redécouvrir...