Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 05:18

... à Saint-Denis de la Réunion.

 

Pas tout à fait une rando, mais presque, tellement on crapahute à la découverte des trésors cachés (souvent de vieilles maisons créoles réhabilitées) de Saint-Denis.

Pendant que les filles font la chasse aux bonnes affaires dans les magasins de la capitale, on en profite avec Bob's et Hugo pour déambuler entre mecs, nonchalamment dans les rues.

On découvre ainsi le nouveau jardin d'état, refait à neuf,

jardin d'état saint denis

 

ses multiples jets d'eau,

bobs et hugo fontaine muséum

 

et son muséum d'histoires naturelles.

muséum saint denis

 

Puis on descend l'avenue de Paris bordée de part et d'autre

avenue de paris saint denis

 

de belles maisons, comme celle du département de la culture,

département culture saint denis

 

et de musées (ici musée Léon Dierx).

musée léon dierx saint denis

 

Un petit tour à l'office de tourisme,

office de tourisme saint denis

 

et à l'hôtel de ville.

mairie de saint denis

 

Autre aspect de Saint-Denis, tout aussi sympathique et intéressant, ses tags. On trouve évidemment les gouzous de Jace un peu partout sur l'île, il y en a des centaines, voire plus,

tag jace saint denis 2

 

à chacun de les interpréter à sa manière,

tag Jace Saint denis

 

certains sont tout simplement magnifiques.

tag case créole saint denis

 

On peut aussi admirer d'autres graphes étonnants,

tag sailor et lula sainr denis

 

et même très étonnants.

tag saint denis 1

 

Voilà pour notre presque dernière journée à la Réunion. On a rejoint les filles au centre ville, le piège s'est refermé sur nous, à la grande joie de Hugo.

On remercie une fois de plus la famille Bosc Acadine pour leur accueil et les excellents moments que l'on a passés ensemble, Chabadabada chabadabda...

maison bobbt et annick1

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Réunion
commenter cet article
6 août 2010 5 06 /08 /août /2010 05:30

 

... descendre, plonger, remonter.

 

Dernière rando de notre séjour à la Réunion, mais il le faut bien pour éliminer tout ce que l'on mange !

Cette fois-ci, direction la plaine des Cafres avec Steve et ses potes pour découvrir l'îlet de Grand Bassin (tout en bas)

point de vue sur îlet de grand bassin

 

et sa somptueuse cascade (là aussi, tout en bas vers la coin gauche, le trait vertical. C'est là que l'on va !).

Grand Bassin

 

On entame la glissade, le roulé-boulé, la chute, la descente vers ce paradis,

cascade grand bassin GB

 

et là encore, on doit faire attention aux toiles des néphiles,

gouzou toile d'araignée GB

 

aux chevilles et genoux qui jouent aux ressort sur des pierres et un sol aléatoires,

gouzou vache GB

 

et aux éventuelles glissades ou aux fréquents dérapages. Il faut dire que ça descend sec.

gouzou tuyau GB

 

Puis on traverse l'îlet de Grand Bassin où l'on trouve de nombreux gîtes pour passer la nuit, on franchit une petite rivière en sautillant gaiement sur les rochers, 

rivière grand bassin

 

on longe quelques crêtes, et on arrive à la cascade et au fameux bassin, Youhou (comme dirait Mister Bob's Walker) !

arrivée à la cascade 2 GB

 

Bien-sûr, à coups de "t'y vas ? J'y vais si t'y vas. Alors, t'y vas ", on ne résiste pas à l'envie de se baigner dans cette eau glaciale. Il paraît que c'est bon pour les muscles.baignade cascade 2 GB

 

C'est bien de s'amuser et de batifoler, mais après il faut remonter, et là, on va moins rigoler. Vu les "marches" dont on se gaussait à la descente, certains et certaines (qui ne se sont pas baignées) vont avoir les cuisses et les mollets en feu.

sev montée GB

 

Ah, qu'est-ce que je disais y'a pas deux lignes, ça rame mesdemoiselles, ça rame !

Bon d'accord, je suis le premier à me plaindre. Ça n'en finit pas, il faut toujours lever la jambe et à chaque fois de plus en plus haut. Et puis c'est long, ça glisse, et la brume commence à descendre. Non, sérieux, c'est encore loin ?

Heureusement au bout de deux heures d'un calvaire indescriptible et d'une souffrance inimaginable, me faisant regretter les doux cols de Mafate, je vois enfin la lumière au bout du tunnel. C'est une image bien-sûr.

Sev montée 2 GB

 

 En tout pour cette rando sportive, on aura crapahuté environ 3H30, mais ça en valait la peine. La montée, malgré mes dires, n'était pas la plus dure du séjour. Celle de 2H du col du Taïbit par Cilaos gagne la palme des montées musclées, celle de 3 Roches à Marla n'était pas mal non plus.

Sur ce bonne nuit, les masseuses nous attendent, parce que "nous le valons bien " (on comprend mieux cette expression maintenant, non ?) !

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Réunion
commenter cet article
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 05:25

... et puis s'en va.

 

On s'était dit : "il faut quand même que l'on aille voir ce Piton de la Fournaise; la dernière fois, on n'a pas pu dépasser la plaine des sables tellement il y avait de la brume ! "

Poussés dehors par Bobby, Hugo, et Annick, nous partons donc, encore tout fatigués de la rando dans Mafate, voir si le volcan veut bien s'effeuiller un peu pour nous.

Bon déjà, arrivé à Saint-Pierre, on se dit que c'est pas gagné. Il y a des nuages, il pleut, et tout est bizarrement penché.

plage de saint pierre

 

Passé le Tampon, le soleil joue à cache-cache, un coup je te vois,

du volcan à la mer

 

un coup je te vois pas et je te remets un peu de brume dans les alpages, juste comme ça pour le plaisir.

sur la route du volcan

 

Avec un tel brouillard, c'est sûr, on fait attention.

panneau randonneurs

 

Mais le ciel s'éclaicit, la route se dévoile peu à peu,route vers le volcan dans plaine des sables

 

 et la plaine des sables nous apparait dans toute sa splendeur.

la plaine des sables

 

On peut même aller saluer le cratère de Commerson,

cratère Commerson 2

 

et admirer les différents tons de rouge des anciennes coulées.

plaine des sables 3

 

On se dit c'est bon, on va enfin le voir ce piton de la Fournaise, il ne va pas nous faire le coup deux fois, mais la brume veille et joue avec nos nerfs, heureusement que les chtis cailloux blancs sont là.  chemin balisé dans plaine des sables

 

Qu'importe, on est patient et on va attendre sur place. Direction le gîte du volcan, où l'on passe la nuit la plus glaciale de notre séjour, on frôle les 2°C !!! On est congelé dans notre lit, il fait froid, très froid.

Le lendemain, le temps est maussade au pas de Bellecombe, et on se gèle encore plus entre une pluie fine, un vent violent, et une brume très capricieuse.

On attendra beaucoup dans la voiture, on verra un peu le piton entre les nuages,

piton de la Fournaise sous les nuages 

apercevant même pendant un court laps de temps le "formica léo", 

piton fornica leo 

et même le sommet, partiellement dégagé ! Quelle aubaine !

Piton de la Fournaise presque dégagé

 

Quant à la rando sur la lave pour aller voir le cratère, on oublie. On l'a bien compris, le volcan ne veut pas de nous, pas cette année en tout cas.

Le volcan la pété mais nou la pas vu.

 

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Réunion
commenter cet article
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 06:02

De Marla au col des Boeufs, avec un léger détour au col du Taïbit.

 

Roulements de tambour, trompettes et clairons, il est 5h du mat à Marla, le sergent chef Sev nous impose l'ascension du col du Taïbit, histoire de se mettre en jambes et de voir le lever du soleil sur le cirque de Cilaos et de Mafate.

J'avoue être moyennement motivé pour plusieurs raisons :

  1- J'ai encore sommeil,

  2- Il fait nuit,

  3- On est déjà allé au col du Taïbit, mais par l'autre côté, celui de Cilaos,

  4- Il fait super froid,

  5- C'est un coup à rater le petit déj, et ça, c'est pas possible !

  6- Bobby souffre encore de sa blessure au doigt.

 

J'attends ainsi le soutien de mon compatriote Bobby, mais la solidarité masculine ne fonctionne pas et tous mes arguments s'envolent, ainsi que la couverture qui me tenait au chaud.

On grimpe donc, dans la nuit et le froid, le pied frôlant souvent l'abîme. Au bout d'une bonne heure, on atteint le col (PLUS VITE, PLUS VITE....).

90 Col du Taïbit depuis Marla de nuit

 

Le soleil se lève sur Cilaos (au fond on voit Saint Louis et la mer !),

91 vue sur cilaos depuis Taïbit

 

et sur Mafate (on aperçoit nettement La Nouvelle).

92 vue sur La nouvelle depuis le Taïbit Mafate

 

Il est 6H45, on redescend à toute berzingue sur Marla, car le petit déj n'est plus servi après 7H30, et la perspective de rater ce délicieux moment de la journée ne fait pas sourire Bobby, et ne me met pas en joie non plus.

93 Descente vers Marla depuis Taïbit

 

On mettra une demi-heure pour descendre, presque en courant, mais on arrivera à l'heure pour la tambouille et le café chaud.

Ensuite, c'est le départ pour le col de Boeufs, notre dernière rando dans Mafate. En chemin, on croise les Arums, rebaptisées "fleurs d'Annick",

94 Arum Annick

 

on traverse une nouvelle fois la plaine des Tamarins,

98 Traversée plaines des tamarins 2

 

givrée à certains endroits,

100 givre sur plaine des Tamarins 2

 

mais toujours aussi féerique.102 Les hobbits dans la plaine

 

A la pause, Sev et Bobby tentent d'apprivoiser un tuit-tuit, ce petit oiseau au milieu de la photo. Tentative presque réussie car celui-ci nous suivra un bout de temps lors de la dernière montée.

103 pause oiseau bobby et sev

 

Montée d'une demi-heure, assez raide, qui permet de gagner le col des Boeufs d'où nous étions partis 3 jours plus tôt. On peut voir le parking (tâche blanche),

104 retour sur col des boeufs fin rando salazie

 

et un magnifique panorama sur le cirque de Salazie.

105 vue panoramique sur le cirque de Salazie

 

Nous sommes arrivés après 4H30 de marche, en comptant le Taïbit.

Voici le circuit de notre rando de 4 jours dans Mafate :

106 plan mafate FINAL

 

Une fois de plus nous avons croisé beaucoup de randonneurs de tout âge et de tout type. La Réunion est une île où l'on marche et qui est faite pour marcher. Au risque de se répéter, mais tant pis (la Réunion est en lice à Brasilia pour être classée au patrimoine mondial de l'UNESCO...), les paysages sont à couper le souffle.

En 4 jours, on aura marché plus de 30 kms, avec une moyenne quotidienne de 4H30 et 10 kms avec de gros dénivelés. Rando relativement tranquille donc, mais c'était le but. Ce qui est bien à La Réunion, c'est que chacun peut programmer son parcours, en fonction de son endurance ou de ses envies. Il y en a pour tout le monde et pour tous les goûts, du marcheur pépère qui prend le temps de refaire son lacet en contemplant les fleurs, au randonneur fou qui enchaîne les cols et les sommets en un minimum de temps.

En parlant de sommet, demain le volcan nous attend, donc bonne nuit et à un de ces jours.


Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Réunion
commenter cet article
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 12:16

  ... de Roche-Plate à Marla, en passant par 3 Roches.

 

Départ de Roche-Plate, je suis une fois de plus le premier levé, et je profite d'une belle lumière sur les remparts. 61 Lever de soleil françois les remparts du Maïdo

 

Très vite, je réveille Sev et Bobby afin qu'ils admirent à leur tour cette nature dans toute sa splendeur,

62 Lever sev et Bobby 2ième jour Roche Plate

 

Bobby sera le seul à répondre à mon appel, Sev préférant prolonger sa nuit, avant le copieux petit déj.

51 Bobby gîte du village roche Plate 2

 

Mais déjà le soleil est haut sur les murailles, il est temps de lever le camp.

65 vue sur les rempart du maïdo 2

 

Après une montée assez ardue, on traverse une belle forêt d'eucalyptus et quelques mimosas, direction les 3 Roches et sa cascade,

67 Bobby et François dans forêt d'eucalyptus 

on longe des falaises,

70 crête des Calumets Mafate 

on pose sous le belvédère du Maïdo (à noter l'utilité primordiale du bâton de randonneur si cher à Sev).

71 vue sur Belvédère Maïdo

 

Puis on arrive à 3 Roches. A vous de deviner pourquoi l'on nomme ce lieu ainsi.

Pause déjeuner pendant laquelle Bobby décide, on se sait toujours pas pourquoi, de se couper le doigt en se taillant une tranche de saucisson (Quelle grosse saucisse !), suivie d'une petite sieste après 2H30 de marche.

75 Trois Roches Mafate

 

On reprend la rando dans la rivière des Galets (on pose pour une fois vachement bien),

76 Tous les 3 à 3 roches Mafate

 

tranquillement, car la montée jusqu'à Marla, l'îlet le plus élevé du cirque (1600m), promet d'être difficile, et Bobby souffre énormément.

On passe des échelles, des marches, pour finalement arriver sur du plat et un paysage lunaire.

78 paysage lunaire avant montée marla 2

 

On croisera là encore beaucoup de randonneurs de tout âge et tout niveau, ainsi que de belles fleurs et plantes dont les noms nous échappent encore. Si quelques lecteurs se sentent l'âme botaniste, qu'ils n'hésitent pas !

Nous avons donc les belles fleurs bleues,

fleur bleue

 

des arbres aux fleurs violettes et aux fruits verts et oblongs,

bel arbre

 

et ces belles cactées aux fleurs jaunes pétard.

belle cactée

 

La montée vers Marla a tenu ses promesses, que de marches, et même pas de la même hauteur en plus ! On est rincé, et après 2H30 d'effort (ce qui fait 5 heures en tout), on arrive dans un grand gîte neuf très sympa avec une belle terrasse en bois. Au loin, on peut voir un élevage de cerfs, des porcs, des maisons dispersées ici et là, ainsi qu'une très vieille église.

Ce soir, pas de jeux de cartes, Sev et Bobby ne sont pas d'humeur à perdre. Alors on passe le dîner à discutailler avec les autres randonneurs, très bonne ambiance, relativement arrosée.

La blessure de Bobby ne saigne plus, le soleil peut enfin se coucher, et la bataille de chaussettes usagées commencer.

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev, François, Bob's, - dans Réunion
commenter cet article
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 09:28

... de La Nouvelle à Roche-Plate.


38 direction LA Nouvelle

 

Lever 7h à la Nouvelle que l'on quitte  sous un magnifique soleil.

20 Gîte la Nouvelle et rempart Mafate

 

On entame tout heureux et tout confiant la descente vers un bras de la Rivière des Galets (850 m),

23 Bobby et Sev vers Roche Plate Mafate

 

en direction de Roche-Plate (1110m),37 direction Roche Plate

 

dont on aperçoit les toits blancs dans le creux.

25 vue sur Roche plate

 

En chemin, il faut faire attention aux belles grandes toiles des Néphiles qui peuvent freiner la marche et donc "casser" notre chrono,

24 grosse araignée en chemin mafate

 

aux descentes souvent vertigineuses,

27 Sev descente vers rivière des galets 2

 

voire très vertigineuses,

30 Bobby descend dans la rivière des galets échelle Mafat

 

aux multiples traversées périlleuses du bras de la rivière des Galets,

31 Traversée rivière des galets Mafate Sauvetage Sev

 

aux désirs cachés de retourner à Disney Land,

36 Direction la Nouvelle roche sev Mafate

 

et aux montées raides et casse-pattes.

39 sev et bobby montée vers Roche plate Mafate

 

Après 4 heures de marche intense, nous arrivons enfin à Roche Plate, mais point de repos, Bobby nous impose le tour du Bronchard, cette fameuse "roche plate" d'où l'on a de magnifiques points de vue sur presque tout le cirque.

40 Sev et Bobby après la montée panneau indicatif Mafate

 

C'est donc reparti pour 45 minutes,

42 Vue sur le village de Roche Plate depuis le Bronchard Ma

 

avec un panorama à couper les jambes,

43 Bobby et Sev Tour du Bronchard 2 Mafate

 

et le souffle.

47 Bobby et François vue le Cabri Mafate

 

En chemin, on croisera cette magnifique cactée dont le nom nous échappe encore.

49 Belle cactée sur le Bronchard

 

Enfin, au bout de 5 heures de marche, nous voici arrivés à destination, le gîte du village de Roche Plate,  "Chez Judex Thomas". Un gîte récent que l'on recommande vivement pour son accueil, sa sympathie, sa disponibilité, ses douches chaudes, et sa succulente cuisine.

48 Chez Judex Thomas Gîte du village Roche Plate

 

Là encore, c'est une rando relativement tranquille malgré les quelques passages vertigineux. On a croisé beaucoup de "randonneurs" qui la faisaient en courant !

A noter aussi que Sev et Bobby ont pris une mémorable rouste à la belote : 660 à 0 en 3 mènes ! On en parle encore de Roche-Plate à Marla.


Partager cet article

Repost 0
publié par Sev, François, Bob's - dans Réunion
commenter cet article
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 08:11

... Du Col des Boeufs à La Nouvelle.

 

Après 2 heures de voiture depuis Saint-Paul, et une route toute en lacets (vers la fin), nous arrivons au parking surveillé de Grand Ilet à Salazie, au Col des Boeufs, point de départ de notre rando dans le cirque de Mafate.02 plan mafate-copie-1

 

C'est le cirque le plus au nord-ouest de la Réunion, et sa superficie et de 95 kms2, avec plus de 100 kms de chemins. Il accessible seulement à pied ... ou en hélicoptère. Nous avons opté pour les pieds et les ampoules, Sev ayant le mal de l'air.

On regarde l'itinéraire,

01 Col des Boeufs on regarde l'itinéraire de la rando Mafa

 

et c'est parti pour 4 jours dans le cirque, avec une belle descente du col des Boeufs (1998 m) vers La Nouvelle (1470m), où nous passerons la nuit.

On part dans la brume et le froid,

05 col des boeufs sous la pluie 3 mafate

 

on traverse la plaine des Tamarins trempés

06 Plaine des Tamarins on est trempé Mafate

 

et on descend, on descend, on descend.

08 descente Sev vers la Nouvelle Mafate

 

pour arriver à l'îlet le plus touristique de Mafate, 09 arrivée à La nouvelle Mafate-copie-1

 

La Nouvelle, commune de la Possession, avec ses hélicoptères (si il y en a un !),

11 Hélico mimosa la Nouvelle Mafate

 

son école,

13 école la Nouvelle Mafate

 

et comme un faux air de Disney Land, où l'on a l'impression que tout est décor en carton pâte, tant c'est coloré et "touristique".

16 La nouvelle col de fourche Mafate

 

Pour cette première rando qui est en fait  une ballade facile, on a marché 1H30.Et Sev nous a mis une rouste au poker (brelans, fouls, voire 2 simples paires).

Mais il est 18H30, un repas copieux nous attend. Au menu : ti punch, gratin de chouchou, boucané et carri poulet, gâteau patate et rhum arrangé pour digérer tout ça.

18 Bob's et François La nouvelle Mafate

Demain, départ pour Roche Plate et une bonne rando !

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Réunion
commenter cet article
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 05:14

... histoire de se mettre en jambes.

 

Depuis quelques jours déjà, nous sommes chez Mister Bobby et sa famille sur les hauts de Saint-Paul, à la Réunion.

A peine descendus de l'avion, direction la magnifique forêt de Bélouve sous une brume glaciale !

bélouve forêt

 

Après une belle glissade sur un chemin humide,

bébour bélouve

 

et dans une forêt de contes de fées peuplée d'êtres étranges, Annick nous a révélé son terrible secret,

les hobbits dans la forêt

 

  son penchant obsédant pour les arums, ces magnifiques fleurs blanches que l'on trouve un peu partout dans les forêts endémiques.

Arômes

 

Puis, sous les ordres de Mister Bob's, nous avons cueilli des goyaviers.

on pique les goyaviers

 

Je dis "nous", car le contre-maître Bobby n'a pratiquement rien ramassé !

sev pique des goyaviers

 

Seuls Annick, Hugo, Sev, et moi-même, avons peiné et sué, bravant l'humidité et les toiles d'araignées.

sur la route aux goyaviers

 

Et tout ça pour cuire ces maudites boules rouges, et essayer de confectionner de la confiture, trop sucrée malheureusement, et trop ... craquante.

feu pique nique

 

Mais Annick a trouvé la solution en transformant le tout en sorbet de goyaviers, un régal pour les papilles.

Après cette ballade, on est parti faire un petit tour à la ravine Saint-Gilles, les Trois bassins, une petite marche tranquille à la découverte de deux belles cascades,

ancienne usine 3 bassins

 

un parcours très ludique.

rando ravine des 3 bassins

 

Dernier entraînement avant la rando Mafate depuis Salazie : le cirque de Cilaos.

le piton des neiges 2

 

En commençant par une courte rando à la cascade Bras-Rouge,

cascade bras rouge Cilaos

 

et en terminant par une marche plus ardue et plus humide au col du Taibit,

les 3 salazes

 

et les 3 Salazes (les gardiens de Cilaos) que Sev regarde  s'enfoncer dans la brume avec quelques soupirs.

Sev devant les 3 salazes Cilaos

 

De là-haut, on a une belle vue sur le cirque de Cilaos,

Cilaos

 

et sur un Piton des Neiges embrumé.

le piton des neiges

 

Il fait froid mais la vie est belle et c'est tant mieux.

Sev au col du Taibit

 

On se souviendra quand-même de la route très étroite et vertigineuse qui permet de rejoindre le village d'Ilet-à-Cordes depuis Cilaos.

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Réunion
commenter cet article
9 janvier 2008 3 09 /01 /janvier /2008 13:04

... et on n'a pas arrêté ! (ladodoléla)

dodo.JPGNous voilà de retour à Mayotte après une escapade de 15 jours intenses sur l'île de la Réunion. Une semaine à St-Pierre
port-de-St-Pierre-by-night.JPG et alentours, et une semaine à St-Paul.famille-gaubert-2.JPG
Intenses parce que l'on a vu et fait des tas de choses, et que l'on a rencontré et apprécié des tas de personnes sympathiques.
On a fêté noël avec la famille Gaubert famille-Bosc-Acadine.JPGà St-Pierre, et le 1er de l'an
la-plage-se-remplie.JPG avec la famille Bosc-Acadine (toute la famille? oui toute!) sur la plage de l'hermitage à St-Gilles. Ces deux fêtes resteront dans les annales !photo-de-groupe-poto.JPGgroupe-langevin.JPG
Entre temps, on a visité St-Pierre,  on a effectué une plongée à St-leu, on s'est baigné dans la rivière Langevin où l'eau était glaciale mais très agréable, Sev a fait du parapente,
severine--4-.JPGj'ai profité un max de mon chti filioap--ro.JPG, on a marché sur la plaine des sables, lunaire.JPGon a fait un superbe tour de l'île avec Bobby comme guide
touristique hors pair (Chapeau bas monsieur !), on a pu admirercascade-2.JPG les coulées de lavevue-de-la-plaine-des-sables.JPG, dont celle d'avril 2007 qui dégageait encore d'épaisses fumées blanches et de la chaleurl---c-est-chaud.JPG, on a admiré Hellbourg, les vues sur les cirques, les multiples cascades, on a vu l'île depuis un bateau sur lequel Bobby a abusé du punch croyant voir 12 dauphins alors qu'il y en avait 6, on a aussi pu voir les préparatifs des festivités religieuses (sacrifices de cabris, coq,...) et les magnifiques templesTamoulsd--tail-temple-tamoul.JPG ainsi que la marche sur le feu.lave-refroidie.JPGmarche-sur-le-feu-2.JPG
Et puis
on a
beaucoup bu et beaucoup mangé aussi la plupart des spécialités créoles. Et là, nous tenons à remercier Annick (oui parce que Bobby ne fait pas la cuisine, et il ne tond même pas la pelouse),bosc-family.JPG monsieur et madame Acadine, et d'ailleurs toute la famille Acadine. Le pique-nique au Maïdole-maido.JPG, avant notre départ, fut l'apothéose, entre carris et rougails,je-me-sers.JPG notre estomac en redemande !
Merci encore à Cyril, Stéphanie,
Esteban,
Enoha, Annick, Bobby, Hugo, et à la famille Acadine pour leur accueil et leur gentillesse.photo-de-groupe-pici-nic-maido.JPG
On reviendra à la Réunion pour faire des rando si cette
fois-ci le temps le permet. Les paysages sont époustouflants géologiquement parlant.

On est revenu à Mayotte où l'on repris notre vie au rythme africain,
après ce grand chambardement qu'est la Réunion. Une autre vie, un autre rythme, un autre monde. Mais les deux sont à connaître!

Merci aussi à
Flo et Philippe pour leur colis spécial fêtes de noël, et à parrain Fanfan et parraine Dédé pour leur foie gras grandiose que l'on a dégusté entre amis un soir de 24 décembre.

Bonne année 2008
à toute la famille et les potes qui nous lisent, et aussi aux autres.

nous-deux-pose.JPG

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Réunion
commenter cet article

Présentation

  • : ILONI : Le blog de Sev et François
  • ILONI : Le blog de Sev et François
  • : Un petit blog tranquillou sur Mayotte pour la famille et les amis de nous.
  • Contact

L'heure et l'appel de Mayotte

à Mayotte, il est l'heure d'écouter le muezzin...  

Archives

A Découvrir Ou À Redécouvrir...