Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 04:00

... quand on se prend pour des dauphins ailés.

 

En ce dimanche matin, le réveil est plutôt brumeux. Ça sent l'orage et les remous, mais ma nouvelle copine, la bouée-perche lumineuse, veille au grain. 

matin sombre

 

 Et du grain, il en tombe pas très loin de nous justement.

la pluie menace sebmel                                                                            Photo: Sebmél

 

 Qu'à cela ne tienne, rien ne pourra nous couper l'appétit du petit-déj et notre envie de plonger. On va attendre patiemment que le mauvais temps se lasse de nous voir l'ignorer.

ptit déj 

 Et comme le temps est une personne impatiente, nous nous retrouvons très vite et très souriants sur la zone de larguage en eaux profondes.

on repart plonger anmai 

 Je réitère ma proposition d'emmener la perche lumineuse, le refus de Jacky est encore plus catégorique et plus cinglant. Du coup je boude dans mon coin, alors que la perfidie, encore une fois, me poignarde sauvagement dans mon amour propre.

Après Seb, c'est Mél qui a gagné le pompon, elle a droit à sa bouée ! (No comment, mais je fais bien la gueule tout de même.)  mélbouée

 

Vu la beauté du site, je retrouve vite le sourire,

aquarium

Photo: Willy

 

et Bubule s'est fait un nouvel ami, un baliste titan très enjoué.

baliste titan et bubule an mai Photo: An-Mai

 

On surprend encore un requin nourrice en pleine sieste,

requin nourrice 2 

et de belles raies aigles nous offrent un somptueux ballet (oui, Bubule n'est pas un poisson super fidèle, il aime bien les raies aussi  !).

raie aigle an-mai-copie-1 Photo: An-Mai

 

 Concernant mes camarades de plongée, c'est une toute autre histoire. An-Mai file de poissons en poissons, une vraie boule de flipper (jeu de mots, à vous de trouver...),

pour an-mai tout va bien

 

Mél promène sa bouée de surface,

mélanie bouée 2 

Virginie se sent pousser des ailes et se prend pour un exocet. Ou alors elle imite la raie ? Ou encore alors, elle veut attraper quelque chose de très très gros ? En tout cas elle plane,  virginie plane

   

Sev fait de même, mais sur le dos,sev s'éclate 2

 

Willy attend une bonne lumière pour une bonne photo, ou alors, il est complètement consterné par ce qu'il se passe sur sa droite, et préfère détourner le regard,

willy attend les requins

 

Seb se recueille et prie pour qu'on foute la paix aux requins et qu'on arrête de les massacrer,

seb prie

 

 et Axel promène Bubule en laisse, histoire de calmer sa frénésie amoureuse envers tout ce qui vit sous l'eau.

axel promène bubule an-mai

 

A croire qu'ils sont tous devenus fous, comme narcosés par le parfait timing de nos quatre plongées, ou par tout ce bleu qui nous entoure.

Il est grand temps de refaire surface, nous ne deviendrons pas des dauphins aujourd'hui. surface an-mai-copie-1

 Photo: An-Mai

 

 Sur le bateau, c'est un autre combat qui se déroule, dont l'adversaire n'est plus l'ivresse des profondeurs, mais un beau wahoo ou thasard, que Jaccky essaye de ramener à bord.

la pêche miraculeuse an mai

 

 Il va y arriver avec l'aide de Michel, qui nous préparera ce délicieux poisson en carpaccio pour le midi et en filets grillés pour le soir.

beau wahoo

 

 

Soir du retour d'ailleurs, dernière soirée à bord, où l'ambiance est à son maximum. Le Manga-Bé est d'un coup transformé en piste de danse. Willy et Sev se lâchent.

fête du dernier soir

 

 On a passé un week-end inoubliable à son bord, un vrai moment d'éternité de 2 jours.

photo groupe 1 an-mai

 

La narcose va faire effet jusqu'au lundi matin 6 heures, on en est presque sûr, photo groupe 2

 

et de toute façon on n'est pas encore couché. Seb veut sortir la grand'voile... on sort la voile

 

Vous trouverez d'autres images de notre escapade dans l'album photo qui lui est dédié. Il y aura aussi des vidéos de Willy et de An-Mai, mais plus tard, quand on aura l'ADSL, ... un jour. :)

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Plongée à Mayotte
commenter cet article
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 08:39

... deux jours un tiers d'éternité.

 

Le banc du Geyser (comprendre le Geyser et la Zélée) ! Tout plongeur digne de ses palmes en rêve. Cinquième île de l'archipel des Comores, dont le volcanisme est à l'origine des 4 autres, le banc du Geyser se situe entre Mayotte et la pointe Nord de Madagascar.

Sur cette carte, on peut voir les 5 îles de la Lune réunies en un magnifique croissant...de lune.

geysercomores

 

Le Geyser est à 70 nautiques de Mayotte, soit environ 130 km. Des pêcheurs y viennent en barque yamaha tellement les fonds y sont riches en poissons. Mais nous, on a choisi un moyen plus sûr et plus confortable, un catamaran, le Manga-Bé.

le manga bé sebmél

 Photo: SebMél

 

La semaine est finie. On est vendredi, il est 17H00, on largue les amarres.  on largue les amarres sevfran

 

  On dit bye-bye Mayotte, on se reverra lundi matin si tout va bien.

byebye mayotte sevfran

 

L'apéro de début de week-end peut commencer, le lagon est calme, tout le monde a le sourire et pense aux belles plongées que l'on va faire.

Jacky donne les conseils de sécurité : l'homme à la mer, le feu à bord, ... Ça calme un peu notre euphorie, déjà entamée par un léger roulis qui nous soulève l'estomac. Nous ne sommes pas des marins, et notre premier repas à bord sera très léger, et très calme !

premier repas 

Après 10 heures de navigation sans souci, nous arrivons au banc de la Zélée le lendemain matin pour notre première plongée. Le temps est idéal. J'ai bien écouté les consignes de sécurité, et du coup je me suis fait une nouvelle amie, la bouée avec la perche lumineuse. Je m'accroche à elle de jour comme de nuit, hors de question de me perdre en mer !

m'accroche à la bouée

 

 Mes camarades ont du mal à me convaincre de la lâcher, prétextant que justement, là, on va sauter à l'eau. J'essaye de négocier la perche avec Jacky, le refus est catégorique, la perche reste à bord. Seul Seb aura droit à sa bouée, il y a vraiment du favoritisme dans le milieu marin.

On plonge donc, on quitte le Manga-Bé, pour explorer les fonds de la Zélée.

manga bé vue de dessou an-mai

  Photo: An-Mai

C'est parti pour 50 minutes de bonheur,

plongée in the bue sevfran

 

et une myriade de poissons et autres, comme ce mérou,

mérou an-mai photo: An-Mai

cette belle raie aigle,

raie aigle an-mai Photo: An-Mai

 

ou encore cette grosse et sympathique murène.

murène sevfran

 

Le clou du spectacle sera ce pourquoi on est venu, le requin. On en croise un justement, attiré par le baron d'Axel (invention de Jack Pass, poisson leurre nommé, ici, Bubule), un beau requin pointes blanches du large, que l'on a la chance d'admirer d'assez près.

requin pointes blanches du large an-mai Photo: An-mai

 

C'est la première fois (pour Sev et moi) que nous rencontrons des requins en plongée. Le moment est magique ! Aucune peur, aucune crainte, on est hypnotisé par la grâce de cet animal, on se sent attiré, subjugué. C'est beau et on en redemande. Le seigneur des mers porte bien son nom.

Il est temps de refaire surface,

surface an-mai

 

une autre plongée nous attend. En route pour le banc du Geyser, distant de celui de la Zélée de 10 kms.

sev en route vers le Geyser

 

Sur le chemin, on pêche un peu, histoire d'agrémenter nos repas déjà copieux et hautement gastronomiques. Il faut dire que Michel, notre coq, nous gâte.

Mais pas de poisson pour ce midi, celui qui avait mordu à l'appât s'est carapaté à 2 mètres du bateau.

poisson manqué

 

Enfin, nous approchons du Geyser, ce récif coralien aux eaux claires, dont la superficie est de  175 kms2, 8 kms de long sur 5 de large. Il affleure jusqu'à 8 mètres à certains endroits, à marée basse; et les fonds abyssaux atteignent 3 500 mètres. Nous ne descendrons pas si profond.

le geyser

 

On se jette littéralement à l'eau,

sev s'éclate an-mai 

 et là encore, nous ne sommes pas déçus. Nous croisons, entre autre, des bancs de daurades, de barracudas,

banc de barracudas sevfran

 

  des thons dents de chien, immenses et impressionnants (largement plus flippants que les requins),

thon willy

 photo: Willy

et de beaux requins nourrices.

requin nourrice sev fran

 

Mais le poisson que nous avons le plus croisé, celui que nous avons eu le temps d'admirer et d'étudier à loisir, c'est Bubule.

bubule

 

Saoûlés par tant de beauté, nous remontons à bord. On voudrait que des moments comme ceux-là durent une éternité,

manga bé sev fran

 

une éternité dans l'immensité de l'océan Indien...

coucher de soleil willy 

... Un samedi soir sur la Terre, en pleine mer, le bonheur !

trou incadescent dans le ciel willy

 

 à suivre...

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Plongée à Mayotte
commenter cet article
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 05:26

... et merveilles.

 

Encore une, et on ne se lasse pas de faire des bulles, Juju.

bulles 2010

 

Au hasard de l'exploration, on rencontre une murène perlée,

murène perlée 2010

 

une raie torpille avec laquelle le courant passe plutôt bien,

raie torpille

 

et une belle grosse rascasse, improvisée gardienne de l'Arche.

rascasse 2010

 

Quant aux sirènes, ça, c'est une autre histoire...

sev 2010

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Plongée à Mayotte
commenter cet article
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 06:00

... comme sous un iceberg !

 

En cette période, l'eau est froide. Bon ok, elle est à 25°C, certains la trouveront chaude voir très chaude, mais voilà nous nous sommes tropicalisés et du coup, la 5 mm se supporte très bien.

On est quand-même en hiver, et la preuve la voici.

Sev, qui a oublié sa cagoule, évolue les bras croisés,

platax sev

 

les platax ont la chair de poule et semblent endormis,

platax

 

le baliste titan se réchauffe comme il peut en se défoulant sur les coraux, même si le froid lui fait mal aux dents,

baliste

 

et le poisson-clown frisonne dans son anémone glacée.

clown

 

Non franchement, plonger à Mayotte au mois de juillet relève de l'exploit. La prochaine fois, on n'oubliera ni la cagoule, ni les gants, ni la 7 mm.

Quant à plonger en métropole avec Juju et Sophie, on en reparlera...

 

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Plongée à Mayotte
commenter cet article
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 18:15

... le site de Sud'Explo.

 

Avis aux plongeurs et aux amateurs du monde sous-marin qui se demandent ce qu'il se passe en-dessous de la surface du lagon de Mayotte : bateau-axel.jpg

 

le club de plongée de Sakouli, Sud'Explo, a enfin son site. logo-sud-explo.jpg

Il est encore en construction, mais vous pourrez déjà y voir de belles photos ainsi que des petits films.

Rendez-vous sur cette adresse : http://sudexplo.com.sitew.com

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Plongée à Mayotte
commenter cet article
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 05:00
... chante la gorgone géante.

Passe Sada, dans le sud de l'île, par -36 mètres, une gorgone géante a revêtu son boa de plumes comme pour mieux nous accueillir et nous séduire.

Les couleurs sont magnifiques et l'effet produit nous laisse sans bulle. La gorgone ondule tranquillement, ne manque que la musique.

Ces plumes sont en fait des crinoïdes (Himerometra robustispinna)  qui appartiennent au groupe des Echinodermes (comme l'étoile de mer !). Elles se fixent sur les gorgones à l'aide petits crochets situés en leur centre.

Pour plus d'informations sur ces animaux plumeux,  lisez l'article très intéressant de Gildas : les crinoïdes des gorgones. Les photos sont tout simplement splendides.

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Plongée à Mayotte
commenter cet article
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 05:00
... L'Arche.

Alors qu'ex-Bongani perd en intensité, et devrait toucher les côtes mahoraises aujourd'hui sous forme de "zone perturbée" (on s'attend quand-même à de fortes pluies, des rafales de vent, et des grosses vagues), on retrouve Axel pour une plongée détente sur le site de l'Arche. Le lagon est relativement calme, la visibilité semble bonne.

On se met à l'eau en compagnie d'un banc de fusiliers pas du tout farouches et toujours aussi ... lumineux.,

Dans une infractuosité du tombant, un  sourire moqueur attire notre attention. On se rapproche doucement pour savoir qui nous observe de la sorte,

et on tombe nez à nez avec une grosse murène javanaise. Pour nous montrer sa totale indifférence, elle ose même nous tirer la langue !

Et ça l'amuse tellement qu'elle est prise de spasmes ironiques, au risque d'en avaler l'objet du délit.
Profitant de cette bonne humeur générale, un petit labre nettoyeur (le minuscule trait bleu en bas à gauche sur la photo), en profite pour récurer les branchies de cette dernière.

Les langoustes et autres habitants du tombant que nous rencontrerons plus tard, montreront, à notre égard, plus de sympathie !
Enfin, l'arche apparaît à nos yeux. Toujours gardée par un couple de poissons cochers, elle abrite en son fond une vieille ancre oubliée.

Si vous avez l'occasion de faire cette plongée, n'hésitez pas !
 Il vous faudra juste une bonne dose de sang froid pour affronter les sarcasmes de la  murène, et évidemment le mot de passe à donner aux cochers pour pouvoir pénétrer dans l'arche. Après, no soucy in the blue, c'est que du bonheur.


Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Plongée à Mayotte
commenter cet article
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 11:52
... pour Juju et ses blondes.

Histoire d'attendre patiemment une future plongée en votre compagnie,

dans les eaux métropolitaines ou  mahoraises,
voici quelques habitués de nos bulles.
Ils ne sont pas très spectaculaires, mais on  les croise régulièrement,
et sans danger.

Le platax étant de loin le plus amical, et le plus friand de bulles !
Il peut vous suivre tranquillement pendant toute une plongée, du moment que vous restez près du tombant.

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Plongée à Mayotte
commenter cet article
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 05:36
... au menu d'une des plus belles plongées de Mayotte.

Pour cette plongée, on retrouve le club Happy Divers au nord de l'île, direction les ilôts Choisils.
Une fois à l'eau, à faible profondeur, on assiste à un ballet de raies pastenagues à points bleus. Cachées dans le sable, on n'aperçoit tout d'abord que leurs deux gros yeux qui dépassent.
A droite, à gauche, devant, derrière, il y en a partout !
Peu farouches, elles "s'envolent " quand on s'approche vraiment très près, ce qui arrive assez souvent vu le nombre.
On est d'ailleurs parfois surpris d'en voir certaines évoluer juste en-dessous de nous,

en lançant des regards un chouia courroucés !

Un peu plus profond, en longeant un magnifique tombant, on entre peu à peu dans la magie des gorgones géantes (la gorgone est un colonie d'animaux proches du corail, les Acyonides. Ils se déploient autour d'un squelette central corné appelé gorgorine).
Au bout de ses branches se trouvent les polypes qui vont nourrir la gorgone en filtrant le plancton.
La structure de ces gorgones géantes (dont le diamètre peut atteindre 3 à 4 mètres)  prend, selon l'imagination, un aspect de filet de  pêche troué et maintes fois raccommodé,
de fine dentelle,

ou de vitraux.
Quoiqu'il en soit, ce sont vraiment des animaux magnifiques.
Et on est à chaque fois ravi de les retrouver.


Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Plongée à Mayotte
commenter cet article
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 11:08
... d' Hippocampe.

Mayotte est un petit paradis pour la plongée. On ne remonte jamais déçu, jamais sans avoir fait une belle rencontre.
Un poisson scorpion posé sur les coraux, presque invisible tant le mimétisme est grand ;

un magnifique poisson scorpion-feuille, violet ou fuschia,

qui se laisse ballotter par les courants, comme ... une feuille ;

des poissons chirurgiens perlés ;
et les frères Dalton,  échappés une fois de plus du pénitencier, et sûrement en chemin pour un quelconque mauvais coup.
Nous n'avons pas encore vu de requin (en plongée bouteilles), mais on ne désespère pas de les apercevoir un jour !

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Plongée à Mayotte
commenter cet article
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 05:00

... histoire de tentacules.


Des anémones, on peut en voir beaucoup aux alentours des tombants,


mais des calamars, c'est beaucoup plus rare. En général, on les voit en bancs, et de loin, de plus loin encore quand on veut les approcher.

Mais c'est en photographiant des anémones, histoire de titiller un ou deux poissons clowns,


que nous avons rencontré Betty, une calamar femelle.


Oui femelle, car j'ai bien vu que sa robe se parait de rose par moment, et, oui Betty, car une calamar aussi sympathique et aussi peu farouche, mérite bien qu'on la nomme Betty !


Betty donc, nous observait de son beau regard vert-clair globuleux et terriblement expressif.  Sa teinte allait du noir quand on s'approchait trop près,


à un rose bleu pâle quand elle, décidait de venir vers nous.


On a joué ainsi un petit moment, puis après une dernière photo d'anémone,


on a dit au-revoir à Betty, qui s'est un peu vexée.


On reviendra demain lui apporter des petits poissons en guise d'apéro.


Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Plongée à Mayotte
commenter cet article
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 07:10
... au fond de la passe en S.

La passe en S est un vivier d'espèces maritimes. Réserve protégée, on y rencontre toute sorte de poissons, de coraux, .... ou de mammifères, comme le célèbre dugong, la sirène du lagon (on ne l'a pas encore croisée, mais on ne désespère pas ! ).
Voici des photos de quelques habitués de la passe, certains posent vraiment pour le plaisir, d'autres sont beaucoup moins sociables.
On commence avec une petite rascasse volante, toute voile dehors,

un platax joueur très attiré par les flashs,
un poisson-coffre "pintade" passé maître dans l'art du camouflage avec la technique très répandue, mais efficace, dite du "floutage" (utilisée par les poissons-clown, les murènes, les napoléons, les poissons papillons, ...),
un poisson-scorpion peu avenant,
le même en plus net,

un poisson-globe "tête de zébu", normalement craintif, mais pas celui-ci qui cherchait apparemment à se faire adopter,
un mérou qui fait de l'oeil,
et enfin, une gentille tortue vaquant à ses occupations reptiliennes.

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Plongée à Mayotte
commenter cet article

Présentation

  • : ILONI : Le blog de Sev et François
  • ILONI : Le blog de Sev et François
  • : Un petit blog tranquillou sur Mayotte pour la famille et les amis de nous.
  • Contact

L'heure et l'appel de Mayotte

à Mayotte, il est l'heure d'écouter le muezzin...  

Archives

A Découvrir Ou À Redécouvrir...