Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 14:37
... en kayak.

Mercredi après-midi, avec Cyril, on a fait les fous. On est parti de la plage de Sakouli, sur les conseils d'Antoine de " Sous le vent ", direction la mangrove d'Hajangua, en kayak, entre deux averses.                                                   Au fond, on aperçoit Petite-Terre.

A l'aller, le lagon était calme, le courant nous portait, une vraie partie de plaisir. On longe le village d'Hamouro, village de  pêcheurs,
puis la plage du phare (en fait il y en a deux), et sa mauvaise réputation,
là, Cyril récupère un peu.

Puis on passe la pointe Rassi Domonyombé et on débouche sur une deuxième baie, où se trouve un élevage de poissons et une entreprise d'aquaculture (entre Hamouro et Hajangua). On passe la pointe Gogorakandza afin d'atteindre la anse d'Hajangua et sa mangrove. On aperçoit aussi la plage d'Iloni (à droite, mais pas visible sur la photo).
Enfin, on entre dans le sanctuaire en remontant la rivière Salim Bé. Et là, c'est magique, voire "onirique" selon Cyril.
La mangrove est calme, on glisse presque sans bruit au milieu des palétuviers et des crabes rouges. Pas de photo, l'émotion sans doute, ou plus de batterie. Mais peu importe, cette mangrove et d'autres,  feront l'objet d'une série d'articles plus détaillés.
Il y a beaucoup de choses à voir et à écouter, car bien que calme et reposant, cet écosystème est très sonore : chants d'oiseaux (dont le martin-pêcheur), bruits d'eau, craquements, ...
On a l'impression d'être tous seuls, isolés du monde, et de remonter une rivière perdue. Un instant, on se sent l'âme aventurière. C'est reposant, revitalisant, et beau. On est hors du temps, magique !
Mais l'heure avance, on quitte les eaux saumâtres et bienfaitrices de ce petit paradis, pour rejoindre le lagon, son courant contraire, ses vagues, et son vent de face.
Après un retour assez sportif, on s'échoue, épuisés mais comblés, sur la plage de sakouli.
L'aller-retour en kayak aura duré 2h30. Ce n'est pas énorme, on n'est pas totalement fou non plus, mais physiquement, c'est déjà pas mal. J'ai encore mes épaules qui crient vengeance, suite à la phrase lancée innocemment, ou pas, par Cyril : "On a envoyé là quand-même, ça sent les courbatures ".
Un bon jus frais ananas-mangue-fruit de la passion nous a cependant bien requinqués.
Randonnée aquatique et kayakistique à faire sans hésiter !
A suivre ...

Partager cet article

Repost 0
publié par Sev et François - dans Rando à Mayotte
commenter cet article

commentaires

Choupichat 13/12/2008 17:12

Je découvre ce blog, je suis totalement fan de voyage je viens de créer mon petit blog de vie, je suis en Suède avec mon chéri...et voilà, juste pour dire que j'aime les photos ici et que je reviendrais vous lire avec plaisir.

Sev et François 14/12/2008 09:25



Salut Choupichat,
merci pour ce commentaire très sympa. Bonnes fêtes de fin d'année en Suède, et à très bientôt.



planchon 12/12/2008 14:57

Après vous avoir suivis dans la mangrove, nos souhaits de bon Noël ne vont-ils pas paraître désuets ?

Sev et François 14/12/2008 09:26


Non pas du tout, on va les suivre au pied de la lettre, faîtes-nous confiance !


Présentation

  • : ILONI : Le blog de Sev et François
  • ILONI : Le blog de Sev et François
  • : Un petit blog tranquillou sur Mayotte pour la famille et les amis de nous.
  • Contact

L'heure et l'appel de Mayotte

à Mayotte, il est l'heure d'écouter le muezzin...  

Archives

A Découvrir Ou À Redécouvrir...